Mois du Gruyère AOP Suisse

C’est le mois du Gruyère AOP Suisse chez Fromages et Compagnie

Le Gruyère d’Alpage AOP est produit en été sur les alpages. Il doit son goût fin et typique à la grande variété des pâturages et de la flore alpine, ainsi qu’au lait cru de première qualité des vaches. Mais le savoir-faire des fromagers et des affineurs est également essentiel. 

Pays montagnard (un million d’ha de pâtura­ges d’altitude) et froma­ger entre tous (130 000 tonnes de froma­ges au lait cru et 1 300 fro­ma­geries), la Suisse est en train de faire reconnaî­tre cer­tains de ses fromages en AOC (AOP au niveau européen).

Les connaisseurs dans le monde entier apprécient la saveur incomparable du Gruyère AOP.

Le célèbre fromage à pâte dure est fabriqué depuis des siècles dans les alentours de la petite ville de Gruyères et produit dans les fromageries villageoises dans l’ouest de la Suisse selon la recette traditionnelle. Dans les chalets d’alpage, la fabrication n’est que saisonnière, des mois d’avril à octobre. Chaque chalet a une typicité propre grâce à son altitude, son versant, sa flore… et le savoir-faire du fromager, qui donnera la spécificité à son fromage.

Ce Gruyère d’Alpage n’est fabriqué que dans cinquante-trois chalets, répartis sur les cantons de Fribourg, Neuchâtel, Vaud, Berne et Jura.

Un peu de technique:

Les fromages de montagne se révèlent les moins cohésifs, déformables et élastiques. Ces différences de texture semblent induits par la composition chimi­que des laits. Des différen­ces d’activité de la plasmine (enzyme protéolytique) et de composition en acides gras entre les laits de montagne, de vallée et de foin ont été observés. Il apparaît ainsi que l’activité de la plasmine des laits de monta­gne est supérieure à celle des vallées ou de foin.

Le Gruyère d’Alpage AOP Suisse est fabriqué sans aucun additif autre que la présure, levain lactique et le sel. Le goût ne vient que par le terroir et le fromager. Il faut presque 400 litres de lait cru pour fabriquer une meule de 35 kilos. Les vaches, qui fournissent la matière première à forte valeur ajoutée, sont nourries d’herbe fraîche l’été et de foin l’hiver.

Grâce au savoir-faire des artisans fromagers, le Gruyère d’Alpage AOP offre le meilleur de la nature suisse. On le déguste en fin de repas ou comme en-cas avec une tranche de pain croustillant. Il est également utilisé dans la préparation de plats savoureux. Sans oublier la si célèbre fondue, qui est à base de Gruyère AOP Suisse!